Arena – Ce que coûte réellement la rupture de contrat.

xavier huillard

Xavier Huillard, PDG de Vinci

Dunkerque – Patrice Vergriete en avait fait son cheval de bataille. La salle Arena, voulue et imaginée par Michel Delebarre, ne sortira pas de terre. Mais casser un contrat signé avec l’ogre VINCI ne s’avère pas aussi simple. Le dédit coûtera 13 millions d’euros à la Communauté Urbaine de Dunkerque, en plus des 17 millions de frais divers déjà versés (études, indemnités de retard, piscines personnelles, frais de bouche, voyages au Maroc, et manucures diverses). Pourtant, VINCI ne compte pas s’arrêter là. Voici en détail le vrai coût de la salle ARENA.

Un sacrifice humain annuel

Tous les ans, à l’anniversaire de Michel Delebarre, la CUD devra sacrifier sur le site du Noort Graacht une jeune femme vierge, blonde de préférence. Son cœur lui sera arraché et sera donné ensuite aux actionnaires de la multinationale, avides de chair humaine, pour calmer leur colère d’avoir perdu autant d’argent.

La concession de tous les parkings privés

Tous les parkings privés des particuliers appartiendront à VINCI pour 75 ans. Les habitants devront d’acquitter d’une taxe de 68 euros par mois pour garer leurs voitures dans leurs parkings. S’ils ne payent pas cette taxe, leurs véhicules pourront être embarqués par la fourrière.

 Quinze minutes de publicité quotidienne

Des écrans télés seront installés dans toutes les écoles du Dunkerquois, et les élèves seront obligés de regarder quinze minutes par jour de publicités vantant les mérites des projets que Vinci mène ou veut mener à travers le monde. L’intronisation de Vinci dans les écoles irait même plus loin : une rumeur se propage qu’une section BTP Vinci serait créée au lycée Jean-Bart pour l’année 2015.

Construire l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes à Téteghem

Très en colère suite à la trahison de Franck Dhesin, qui a soutenu Vergriete alors qu’il travaillait pour Vinci, Xavier Huillard a annoncé que la ville de Téteghem serait rasée, et que l’aéroport prévu à Notre-Dame-des-Landes y serait construit gratuitement, ce qui fait la joie des militants nantais.

M. Delebarre avait vendu son âme au diable

Tout cela est bien entendu la faute d’un seul homme, qui en signant en 2010 le contrat avec Vinci avait réalisé sans le savoir un pacte avec le diable. Aujourd’hui disparu depuis les élections municipales (la rumeur dit que Xavier Huillard le séquestre dans un endroit secret, où il serait obligé de remplir  un tonneau sans fond d’harengs pecs) Michel Delebarre aura laissé un beau cadeau d’adieu à tous les dunkerquois.

La rédaction

 

Publicités

2 commentaires on “Arena – Ce que coûte réellement la rupture de contrat.”

  1. Au nom du pognon, et des petits cadeaux et du ficelage des élus, Vinci soit il , amen

  2. bob dit :

    ça « sonne » tellement vrai que ça fait peur ! (vous avez oublié la mise en place d’un péage pour entrer dans dunkerque)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s