Faits divers – Un dunkerquois agresse un parisien qui l’a pris pour un Ch’ti.

cine-bienvenue-chtis2L’agression a eu lieu hier soir aux alentours de 23 h, dans le quartier du Marais à Paris. Alors qu’Alex Petisek , dunkerquois de 24 ans, est entrain de discuter à la terrasse d’un bar avec un groupe d’amis, l’un d’entre eux est violemment pris à parti par le jeune homme, qui lui fond littéralement dessus pour essayer de l’étrangler.

D’après les témoins, Alex n’aurait pas supporté que Jean Houillu le prenne pour un Ch’timi, alors que ce dernier est né dans le quartier de Basse Ville à Dunkerque.  Jean sûr de son fait, aurait insisté lourdement en lui soulignant que dans Bienvenus chez les Ch’tis, les gens de Bergues et de Dunkerque parlaient « comme cha, hein biloute ! », et que si Dany Boon le disait, c’est que c’était bien vrai.

Pédagogue, le dunkerquois a essayé à plusieurs reprises d’expliquer que Bergues et Dunkerque se situent dans la zone linguistique flamande, et non dans celle du patois parlée dans le bassin minier. Mais rien n’y fait, le parisien a continué de dénigrer le patrimoine linguistique du dunkerquois, et s’est ouvertement moqué de lui en lui demandant s’il avait une tiote biloute.

Vert de rage, Alex Petisek, lui a sauté dessus pour essayer de l’étrangler et le faire taire, en criant « j’ai pas une tiote biloute, mais un gros wiche !!! ». Plusieurs de ses amis ont dû le séparer avant qu’intervienne la police de Paris, et le mette en garde à vue.

Plus de peur que de mal pour le parisien, qui ne pensait pas qu’un dunkerquois serait aussi, voire peut être plus, susceptible qu’un basque ou un corse.

Néanmoins, c’est le deuxième incident du même genre en 6 mois. Le dernier avait eu lieu à Marseille en septembre de l’année dernière: un dunkerquois avait agressé un couple de retraités aixois qui affirmait que Dunkerque se trouvait en Belgique.

La rédaction

Publicités

One Comment on “Faits divers – Un dunkerquois agresse un parisien qui l’a pris pour un Ch’ti.”

  1. Dr. Bonobo dit :

    D’un côté, avec tout ces descendants de mineurs qui se cousent le tapis de bar « Ch’tis » sur leur clet’ch, et qui viennent polluer la bande, pas étonnant que le reste de la France nous prennent pour des ch’tis! Pour limiter l’immigration des lillois ET des lensois dans notre beau carnaval.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s